Passer au contenu principal Passer au menu principal Passer au menu du footer

Rechercher

Type de blog

Comment rédiger un bon objet pour ma newsletter ?

0
Partager

Trouver un bon titre à sa newsletter n'est jamais une tâche facile – il s'agit cependant de l'un des éléments essentiels d'une bonne newsletter. Près de la moitié des destinataires décident s'ils veulent ouvrir un email en se basant son objet (Superoffice). Si ce dernier n'est pas suffisemment convaincant, le contenu de votre newsletter va malheureusement se retrouver gâché. C'est pourquoi votre première mission est d'inciter le lecteur à ouvrir votre newsletter. En continuant votre lecture, vous pourrez découvrir sept conseils pour trouver le meilleur titre possible à votre email.

1. Essayez d'utiliser un langage que vos lecteurs comprendront

Un titre qui vous semble plein d'esprit peut susciter une réaction opposée du côté des lecteurs, surtout si vous utilisez des termes professionnels compliqués. Pensez à vos lecteurs à chaque fois que vous écrivez quelque chose. N'hésitez pas à utiliser des emojis s'ils conviennent au contenu de la newsletter.

GP Bikes a ciblé sa newsletter sur les passionnés de moto avec cet objet : Bike, quad, or sled, we’ve got you covered

newsletter subject line example GP Bikes

2. Faites en sorte que l'objet soit en rapport avec le contenu de la newsletter 

Si le titre est trompeur, les lecteurs peuvent se sentir bernés et n'ouvriront plus vos lettres à l'avenir. Prenez en compte le type de newsletter que vous envoyez; s'il s'agit d'une newsletter mensuelle ou d'une annonce concernant vos services. Le contexte a une grande influence sur la décision d'un objet adéquat. Vous pouvez voir des exemples de différents titres en fonction du type de newsletter sur Good Email Copy.

Austin Eastciders a choisi ce titre pour accompagner le lancement de son nouveau produit : You Asked For It, You Got It... 🍑. Le titre correspond au ton et au thème de la newsletter. De plus, le titre indique que l'entreprise a pris en compte les commentaires de ses clients.

3. Essayez de susciter de l'émotion 

Un objet de newsletter doit attiser la curiosité de votre destinataire. Avec un objet, vous pouvez rendre les gens curieux, évoquer une émotion et ainsi les pousser à agir. Vous voudrez sûrement aussi rappeler aux gens que votre entreprise n'est pas une simple organisation sans visage: de vraies personnes écrivent et envoient vos newsletters. Vous pouvez attirer l'attention avec des chiffres, en posant des questions ou encore en conseillant vos lecteurs d'agir rapidement. Voici quelques exemples :

  • T'en es où ? Tu fais quoi ? (Welcome to the Jungle) En interpellant le lecteur, l'entreprise crée la curiosité.
  • Marion, on arrive à la rescousse 🌬️🌊  (BlaBlaCar) L'utilisation de la personnalisation permet d'attirer l'attention du lecteur et de le pousser à ouvrir la newsletter. 
  • Goodnight, mind🌛 (Headspace) L'intérêt pour le bien-être personnel ne cesse de croître. En tirant parti des tendances actuelles, vous vous assurez que votre newsletter est pertinent pour vos abonnés.
  • Nom d'un Slip ! Un nouveau ! 👋  (Le Slip Français) L'humour et les jeux de mots sont un excellent moyen de donner l'envie de lire une newsletter, voire même de créer l'attente de la prochaine. 

4. Ne vous censurez pas

Du moins pas au début de l'écriture. Lors de votre réflexion, n'hésitez pas à écrire tout ce qui vous passe par la tête, sans vous restreindre: cela pourra vous permettre de trouver de nouvelles idées. Ensuite, vous pouvez demander à vos collègues de vous donner leur avis, puis décider quel objet fait le mieux ressortir le message principal de votre newsletter.

5. Portez une attention particulière aux premiers mots du titre 

En fonction du système de messagerie et de l'appareil utilisé par le destinataire, un nombre différent de caractères peuvent être affichés sur la barre de l'objet avant que l'email ne soit ouvert. C'est pourquoi il est crucial de bien réfléchir aux premiers mots de votre titre et d'essayer de résumer le contenu de votre newsletter dans votre objet : la plupart des lecteurs lisent leurs emails sur leur smartphone ou une tablette. Quelques exemples :

  • Here’s the recording of today’s webinar 💻  (Liana Technologies) Les newsletters envoyant les enregistrements de nos webinairs aux participants sont celles qui ont les plus hauts taux d'ouverture (OR). En mentionnant recording au début de l'email, les destinataires savent ce qu'ils reçoivent.
  • [New Guide] Keyword Research (Ahrefs) Nous, marketeurs, adorons les guides, n'est-ce pas ? En mettant entre parenthèses le principal élément de la newsletter au début de l'objet, vous augmentez la possibilité d'augmenter son OR.
  • World Premiere Trailer: Assassin's Creed Valhalla (Ubisoft) Les nouvelles sorties sont toujours des événements anticipés dans la gaming community. Dans leur email, la société a utilisé "première mondiale" pour créer un engouement médiatique. 

6. N'oubliez pas l'en-tête de votre newsletter

En plus du nom de l'émetteur et de l'objet, certains systèmes de messagerie montrent une petite portion de texte provenant de la newsletter dans la liste d'emails de la boîte de réception - c'est ce qui est appelé l'en-tête. Au lieu d'avoir un très générique et neutre Ouvrez ce message dans un navigateur, vous pouvez déjà piquer la curiosité de votre lecteur. L'en-tête va aussi déterminer si le destinataire va ouvir la newsletter ou non. Avec un outil de création de newsletter, vous pouvez composer des en-têtes plus personnalisés.

Le titre de la newsletter de Fizzer fonctionne dans la simplicité. Le début du titre donne envie au lecteur d’agir et le montant de la remise en chiffres attire l’attention du destinataire. En plus du titre, la date mentionnée dans l'en-tête vous invite à saisir l'opportunité.

7. Testez différentes options de titres

Testez différentes options de titres à l'aide de la technologie. Vous pouvez utiliser le test A/B qui vous aide à trouver le meilleur titre à partir de choix que vous avez sélectionné. Dans un test A/B, un logiciel d'email marketing sélectionne au hasard un groupe test parmi les destinataires de la newsletter qui sera utilisé pour tester les différentes variantes de l'intitulé avant d'envoyer la newsletter. Après le test, la meilleure option sera automatiquement envoyée au reste des destinataires.

Notre client Colas Europe utilise Liana®Cloud Email Marketing pour optimiser newsletters. Découvrez comment ils ont atteint un taux d'ouverture de plus de 60 % pour leurs newsletters internes et externes.

 

Pour conclure : L'objet de la newsletter doit principalement inciter le destinataire à ouvrir l'email qu'il.elle vient de recevoir. Un bon titre de newsletter est concis et correspond au contenu du message. Vous pouvez comparer les différentes options de titre avec un test A/B et découvrir quel type d'objet votre base d'abonnés préfère. Nous espérons que cet article vous aura donné de nouvelles idées et que vou oserez tester quelque chose de nouveau !

Grâce à la fonction de test A/B de notre outil de newsletter, vous trouverez la meilleure variation pour vos titres. Liana®Cloud Email Marketing choisit automatiquement un groupe test qui va être utilisé pour trouver la variante la plus efficace de votre titre. Après la période de test, l'option la plus populaire est envoyée au reste des destinataires. Demandez une démo, et nous vous en dirons plus sur nos services. 

Demander une démo